Témoignages

Nous avions décidé de faire entièrement confiance à Bernard quant à la préparation, à l’organisation, et aux déplacements pour ces visites. La réalité a dépassé nos espérances!

Bernard avait programmé méticuleusement, et avec une exactitude “horlogère”, les visites sur 3 journées:

- le 27 mars, Château COUTET et Château SUDUIRAUT pour les blancs liquoreux de Barsac et de Sauternes, et Château de FERRAND pour SAINT-EMILION;

- le 28 mars, Château La TOUR de BY (Médoc), Château PICHON-LONGUEVILLE (Pauillac), Château KIRWAN (Margaux);

- le 29 mars, Domaine BOINGNERES (Le Frèche, Grand Bas-Armagnac), Domaine LABERDOLIVE (Labastide d'Armagnac, Grand Bas-Armagnac).

Nous avons été interpellés par le petit nombre de châteaux et domaines à visiter! Mais nous avons rapidement compris que la qualité de l’organisation et des sites visités, la disponibilité des hôtes, les temps de trajet d’un site à l’autre malgré le regroupement des zones géographiques voire “pédologiques et climatiques”, étaient les seules explications. Nous nous trouvions non pas dans un parcours de dégustation touristique, mais vraiment dans un parcours donnant la préférence à la qualité, à la connaissance et au souci de faire comprendre le pourquoi et le comment de ce qui est souvent vulgarisé sous l’appellation “vins de Bordeaux”. Nous connaissions les compétences de Bernard en technique de production, technique de vinification, technique de dégustation, mais nous ignorions ses compétences à transmettre ce savoir à des dégustateurs amateurs ou peu éclairés. Rien n’échappe à Bernard, tout est expliqué, il sollicite encore et encore les questions, que ce soit concernant la production ou la vinification. Bernard sait parfaitement s’effacer devant l’hôte qui reçoit et, si besoin est, reprendre la parole si cet hôte se trouve en difficulté pour répondre à des questions trop techniques ou trop pointues. “La cerise sur le gâteau” fut pour le troisième jour en ARMAGNAC. Nous sommes dans une production de qualité, une réception de simplicité, dans la salle de séjour du producteur dont le souci est de généreusement faire déguster ce qu’il a de meilleur. Nous avons découvert l’alambic et les fûts d’élevage, la grande dégustation des meilleures années, mêmes des plus anciennes, avec la générosité, la sympathie et la convivialité des Landais!

En résumé, notre satisfaction a été totale. Nous avons découvert Bernard dans son organisation, ses connaissances, son amabilité et sa disponibilité, et nous avons bien compris que son souci n’est pas de proposer une "course aux dégustations dans des vignobles divers”, mais une prestation de qualité, dans de bonnes conditions, pour permettre à ses clients de connaitre et comprendre toutes les finesses du vignoble Bordelais et de l'Armagnac.

Notre journée passée en compagnie de Bernard Grandchamp fut une excellente expérience a bien des égards. Tout d'abord parce que Bernard est un grand professionnel du vin, et que cela se ressent immédiatement dans son discours, ses explications, ses anecdotes, mais aussi dans son rapport personnel aux régisseurs et équipes des châteaux qu'il fait visiter. Un ensemble d'ingrédients qui rendent une journée passée en sa compagnie unique. Fort de sa grande expérience professionnelle dans des domaines aussi prestigieux que Cheval Blanc, il est bien sur imbattable sur les techniques vinicoles, mais n'oublie jamais que le vin est finalement une histoire de goût personnel, et rend ses visites aussi instructives que gustatives et ludiques. Nous avons eu la chance de découvrir plusieurs domaines en sa compagnie, et de sillonner Sauternes et Pauillac en passant par Saint Emilion, d'avoir accès aux régisseurs de domaines prestigieux dans un cadre personnalisé et privilégié, tout en gardant en tête le principal: goûter de grands vins! C'est donc après avoir élargi substantiellement notre connaissance viticole et fait frémir nos papilles gustatives tout en s'amusant, que nous recommandons de passer une journée en compagnie de Bernard pour découvrir la région bordelaise.

Voilà quelques années Bernard GRANDCHAMP me proposa une visite découverte des vignobles de Bordeaux.

Des moments aussi précieux se partagent, c'est donc un groupe d'amis qui s'enivra aux savants propos de Bernard, reçu en ami par chacun des propriétaires ou de leur maître de chai. Deux jours étincelants, Château Lafaurie-Peyraguey à Sauternes, Château Brown à Léognan, Château Bel-Air à Saint Emilion, Château Haut-Marbuzet à Saint Estèphe, en compagnie d'un guide passionnant qui nous a conduit au coeur de l'excellence, en narrant les différents terroirs, l'influence du climat et du temps, les secrets de vinification...

Fin lettré, de grande culture, son accompagnement jusque dans la fête nous a livré une authentique culture autour et par le vin.

Nous gardons tous de ce périple un souvenir ébloui dont la joie perdure.

Nous avons eu le  privilège de suivre Bernard Grandchamp le temps d'un week-end prolongé dans le Bordelais. Quel séjour!
Eh bien oui, un privilège, le mot est lâché.
Tout ici est affaire "d'assemblage" : l'érudition alliée à la simplicité, l'authenticité à l'élitisme des crus, le nez et le palais à une douce ivresse (que celui qui n'a pas avalé une ou deux gorgées d'une grande année de Haut-Marbuzet ou de Pichon-Longueville me jette la première pierre).
Ne nous méprenons pas, Bordeaux Wine Tour n'est pas un "tour operator" conventionnel: œnologue de renom, Bernard est ici "chez lui", et ce sont ses amis qui nous reçoivent sur les plus beaux domaines pour des dégustations d'exception.
Pas de tergiversations: on ne nous a réservé que le meilleur.
La qualité du parcours proposé est encore rehaussée par la passion communicative d'un homme qui a à cœur de transmettre (et avec pédagogie !) ; transmission de connaissances bien sûr, mais plus encore de l'amour d'un terroir exceptionnel et d'une certaine idée du partage et de la convivialité.
Amateurs insoupçonnés ou confirmés, épicuriens, voyageurs, amoureux des terroirs: voilà une expérience qui mérite d'être vécue.

Merci Greta Garbo

Vous seriez entré, vous, chez Greta Garbo, sans émotion ?

Hé bien, vous n’aurez pas de mal à comprendre la sorte de fébrilité curieuse, nuancée d’inquiétude, qui agitait notre joyeuse escouade, lorsqu’elle se retrouva aux portes de Bordeaux en ce jour de mars 2004, pour ce qui était auguré comme un week-end de « grande initiation » !

Le premier jour fut celui de Sauternes et de Graves; une entrée de jeu dominée, du haut de sa croupe graveleuse, par un seigneur de Sauternes, au corps puissant et raffiné, Lafaurie-Peyraguey. Complexité, longueur et élégance… telles ces pentes civilisées qui s’ourlent vers la Garonne, et se perdent, dans un fond de brume.

Le second jour fut voué à deux Saints, majeurs en ces confluences, et irrécusables : Émilion et Estèphe.

Les vignes de Château Bel-Air, accrochées au roc de St-Émilion et l’extraordinaire cave troglodyte du domaine, pratiquement sous les maisons du bourg ! Un autre vin d’altitude, ce Bel-Air, presque janséniste, qui vous murmure « qu’il ne s’offre pas facilement » et que c’est à vous de le trouver, de l’attendre et, le moment venu, de lui ouvrir les portes du ciel.

Après une traversée de lieux aux dénominations enivrantes, Cantenac, Margaux, Moulis, Saint-Julien, Pauillac…le final qui nous était réservé fut l’alliance de la gourmandise, de la générosité du vin et de la chaleur humaine : Château Haut-Marbuzet. Un vin Gentilhomme !

Deux jours d’une passionnante initiation, sans complexe, sans plus de doute sur la capacité de quiconque à accéder, quelquefois, à la perfection, et dont le fil rouge fut : la terre, la vigne, la cave, les hommes, le vin.

Merci Greta.

Merci Bernard Grandchamp

Avoir visité les vignobles bordelais en compagnie de Bernard Grandchamp est un souvenir inoubliable. Ce sont les connaissances et l’expérience d’un professionnel mises au service de la curiosité de simples amateurs. Ce fut à la fois un moment de transmission de son savoir, sans toutefois donner l’impression que soit compromise la science du vin. Plaisir des yeux, ravissement des papilles, richesse des discussions : tout ceci accompagna le périple.

Mélange rare de simplicité, de force de conviction et d’expertise, la passion qui anime Bernard Grandchamp est captivante. En sillonnant les vignes bordelaises, Bernard Grandchamp a tout autant commenté la structure des paysages que celle des très belles bouteilles que nous avons dégustées. Grâce aux amitiés qu’il a entretenues au fil des années, nous avons également pu partager des moments privilégiés avec de véritables artistes du Bordelais.

En somme, Bernard nous a permis de comprendre ce qu’est un terroir, c’est-à-dire une subtile alchimie, toujours un peu mystérieuse, entre un donné géologique, un climat et le travail des hommes.

De cette approche à la fois gourmande et raisonnée, un an après notre week-end de dégustation entre amis, les souvenirs sont restés aussi intacts que précieux.

Nous gardons un excellent souvenir de notre périple en Bordelais sous votre houlette. Vous fûtes un guide attentionné, aux connaissances oenologiques encyclopédiques et pointues, parfaitement introduit dans les meilleurs châteaux du bordelais.
 
Nous gardons de vous le souvenir d'un "gentilhomme", plein de délicatesse, à l'humour subtil et tout en nuances. Ce voyage entre amis, avec un tel guide, fut un enchantement à la fois pour le palais, la camaraderie, l'accueil, et la découverte de domaines et de chais hors du commun.
 
Un très bon ami nous avait préalablement fait votre éloge. Nous n'avons pu que constater que c'était amplement mérité.
Ce voyage restera un des bons souvenirs de notre vie, et c'est en partie à vous que nous le devons.
 
Encore mille mercis et bonne chance dans votre nouvelle activité, en espérant avoir le plaisir de vous retrouver pour une nouvelle escapade.

Avec notre meilleur souvenir !

Témoignages